Les expériences de Curieux² Savoir pour illustrer : Faire de la science en avion (2/2)


Mesurer la pression dans l’avion

Pourquoi a-t-on mal aux oreilles en avion ? Pourtant la cabine est pressurisée ! Oui mais pas autant qu’au sol, on va le prouver !

Matériel

  • Une boite en plastique rigide
  • Un gant en vinyle ou un ballon baudruche
  • Un élastique
  • Un petit morceau de scotch
  • Un pique à brochette
  • Un avion

Mode opératoire

Dans l’avion encore au sol, tendre sur le pot en plastique un morceau de gant préalablement coupé en carré. Le maintenir grâce à un élastique. Sur le milieu du gant, scotcher un bâtonnet de bois. Il doit être horizontal. Observez le résultat au fur et à mesure de la montée de l’avion.

Observation

 

Le gant en vinyle se bombe et le bâtonnet s’incline.

Explications

Lors de la mise en place du dispositif, la pression dans la boite et à l’extérieur sont identiques. Le gant est droit. Une fois en l’air, la pression dans l’avion est maintenue à un niveau inférieur à celui du sol (rappelez-vous, un avion est pressurisé à une pression équivalente à la pression atmosphérique d’une altitude de 2000-3000 m). La pression à l’intérieur de l’avion est plus faible que la pression enfermée dans la boite et le gant se bombe. On observe la même chose avec les bouteilles d’eau par exemple, ou les pots de yaourts !

Mettre en évidence la pression de l’air

Matériel

  • De l’eau
  • Un verre
  • Un morceau de carton d’une surface plus importante que celle du verre

Mode opératoire

Remplir le verre à ras-bord d’eau. Déposer le carton dessus. Retourner le verre à 90° en tenant le carton et maintenir le verre en l’air. Lâcher le carton. Ce dernier tient

Observation


Le carton ne tombe pas, l’eau ne se vide pas du verre

Explications

La pression de l’air est plus forte que la pression de l’eau ! La pression atmosphérique vaut 101 325 Pascal. Or, pression = Ro x g x h (densité du liquide x accélérations à la pesanteur x hauteur en mètre du liquide). Pour l’eau la densité est de 1000kg/m3 et g vaut 9,81 m/s². D’où : 101 325 / (9,81 x 1000) = 10,33 mètres. Il faudrait 10,33 mètre d’eau pour exercer la même pression que la pression atmosphérique.



Expérience pour illustrer l'article : Faire de la science en avion (2/2)

C’est quoi ce petit trou sur mon hublot ? L’augmentation du poids des passagers a-t-elle un impact ? Tout le monde le dit, manger en avion c’est pas bon. Est-ce vrai, et si oui comment cela peut-il être possible ?
Lire l'article pour en savoir plus

Cliquez ici pour connaître toutes les expériences à faire à la maison

logo bas
© 2017 Curieux² savoir. All Rights Reserved.